Généralement présenté dans un pain rond blanc spécialement fabriqué à cet effet, le pan bagnat (pain mouillé) est un casse-croûte dont la garniture n’est autre… que la salade niçoise
Le pan bagnat consistait jadis à incorporer du pain rassis à la salade niçoise pour qu’il s’imbibe du jus des tomates et de l’huile d’olive afin de rendre la salade plus nourrissante.
Le pan bagnat d’aujourd’hui est donc la version moderne et « portable » de cette recette qui, quand elle est bien faite, en conserve les qualités gustatives d’origine.

1 pain plat rond ou pain de campagne rond, 2 tomates bien mûres, 1 cébette, ½ poivron vert à salade, ½ œuf dur, 2 cosses de fèves, on ne conservera que les févettes, 1 petit artichaut violet, on ne conservera que le cœur émincé, 5 radis, 5 ou 6 olives noires, 40g de miette de thon à l’huile d’olive, 1 anchois au sel (2 filets), 2 feuilles de basilic, 2 à 3 cl d’huile d’olive, 1cl de vinaigre (facultatif), Sel fin, poivre du moulin

Couper en deux le pain en laissant un volume plus important à la partie inférieure qui contiendra la garniture et retirer le surplus de mie.

Frotter l’intérieur du pain avec de l’ail. Mouiller les 2 parties du pain avec la tomate coupée en deux, l’huile d’olive et le vinaigre.

Rajouter le sel fin et le poivre

Mettre les ingrédients dans la partie intérieure du pain: tomates coupée en tranche, radis et cébette émincés, œuf dur coupé en rondelles, févettes écossées et cœur d’artichaut émincé, miettes de thon ou filet d’anchois, basilic et olives dénoyautées.

Rajouter sel, poivre et fermer avec le couvercle en appuyant bien sur ce dernier pour tasser les ingrédients à l’intérieur du pan bagnat

Astuce : préparez le pan bagnat à l’avance, entourez-le d’un film plastique et mettez-le 1heure au frais avant de le déguster.